Petit-déjeuner gourmand : un trophée unique en son genre !

Que vous soyez boulanger(e)s, chef(fe)s, hôtelier(e)s, apprenti(e)s ou encore amateurs, tout le monde peut s’inscrire et tenter ainsi sa chance. Et c’est là, toute la force de ce trophée pas comme les autres…

Un concours national pour redonner ses lettres de noblesse au petit déjeuner… C’est avec cette volonté première de promouvoir le savoir-faire d’une profession à travers l’accueil et le service personnalisé que Tables & Auberges de France a créé en 2017, le Trophée du Petit Déjeuner Gourmand et ce, dans le cadre de la Journée Nationale du Petit Déjeuner. Un concours national inédit, placé sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. « L’intérêt du trophée est sa capacité à s’ouvrir au plus grand nombre, professionnels comme amateurs » confie Annie Mitault, cheville ouvrière de ce rendez-vous. Et chaque année, les dossiers de candidature nous arrivent plus nombreux. »

Son seul regret encore aujourd’hui ? Le manque de participation dans la catégorie Prix des Ecoles et CFA, des élèves des filières Hôtellerie, Restauration et Métiers de Bouche. Ces derniers sont invités à montrer leur savoir-faire en matière de petit déjeuner / brunch à travers un clip vidéo de moins de trois minutes et / ou photos . « Nous n’arrivons pas à motiver les jeunes à nous envoyer leurs vidéos […] Nous ne leur demandons pas un film abouti, mais plutôt de faire quelque chose de décalé en utilisant notamment leur smartphone […] Nous sommes donc preneurs de toute idée pour développer ce prix. Ce serait dommage de l’abandonner ». Un prix interactif puisque pour départager les candidat(e)s, les internautes sont invités à visionner les clips vidéo mis en en ligne.

Cette année, Lorena Ferrari, Juliette Baloge et Tessy Baddy de l’école nationale supérieure de la pâtisserie située à Yssingeaux en Haute-Loire ont été les lauréates de ce prix des écoles et CFA. Un prix remis par le chef des cuisines de l’Elysée Guillaume Gomez.

De son côté, le président de Tables & Auberges de France Jean Lanau, se dit « agréable surpris du succès rencontré par ce trophée » initié sur un simple constat : l’absence de valorisation du petit-déjeuner chez certains hôteliers même si en 2019, la tendance tant à s’améliorer.

Pour cette troisième édition, les candidats concourant dans les différentes catégories devaient, comme le veut le règlement, privilégier le fait maison, les produits frais de saison et les spécialités locales ou artisanales avec, cette année comme produit imposé, l’abricot.

« Ce trophée était d’un haut niveau de par la prestation des candidats. L’ensemble du jury été surpris devant la qualité des produits, l’engagement, la recherche et le sourcing des matières premières. Mais, ce qui a fait pencher la balance, c’est vraiment la gourmandise d’Arthur qui nous a le plus touché… ».

Claire HEITZEL, présidente du jury 2019

Quant à la finale, elle s’est tenue à l’École de Paris des Métiers de la Table le 19 juin dernier sous l’œil avisé d’un jury prestigieux présidé par Claire Heitzler, Cheffe Pâtissière. Retour en immersion sur cet évènement pas comme les autres…

  • Reportage : Henry SALAMONE et Pierre MAILLET
  • Rédactrice en chef : Roselyne BLONDEL
  • © SUPPLEMENT / Tvdeschefs.com / Antilope Production / Juillet 2019

Tous les résultats sur le site suivant : www.petit-dejeuner-gourmand.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s